Lancé en 2019, le distributeur automatique de plats et desserts Picard est présent dans une trentaine de sites diversifiés (entreprises, hôpitaux, écoles, etc.). Et le groupe table sur une soixantaine de machines installées chaque année.

Deux ans après le premier test effectué chez Antemeta, une entreprise basée à Guyancourt (78) en région parisienne, Picard veut passer à la vitesse supérieure pour le déploiement de son Snack Bar connecté. À date, une trentaine de machines sont en service mais le spécialiste des surgelés entend bien installer entre 60 et 70 distributeurs par an en rythme de croisière. Depuis deux ans, Picard a multiplié les cibles pour mettre ses petits plats à la disposition d’entreprises, d’hôpitaux, d’écoles, etc. « Sans grande surprise, nous observons que les rotations sont plus importantes si la machine est éloignée d’une offre alternative », explique Caroline André, Responsable Activité Distribution Automatique. Mais elle trouve aussi sa place partout où il y a du personnel qui travaille en horaires décalés. « Les clients sont bien entendu satisfaits des produits, mais aussi de la flexibilité et de la praticité que notre automate leur offre, 7 jours sur 7 et 24 heures sur 24 ». D’autant que le fait de délivrer au consommateur des produits surgelés ne semble pas être un frein, dans la mesure où la majorité des entreprises est aujourd’hui déjà équipée d’un four à micro-ondes.

Bientôt une deuxième région « connectée »

PICARD-CarolineAndrE.jpg

Avec ce service de distributeurs automatiques, l’enseigne de surgelés fait un pas de plus en direction de ses clients. « Notre objectif est bel et bien d’être présent directement sur leur lieu de vie pour être proches de nos consommateurs au quotidien », argumente Caroline André. Prochain projet qui sera effectif d’ici la fin de l’année : intégrer le programme de fidélité dans le Snack Bar connecté. « Le Snack Bar sera dès lors au même niveau que les autres services et dispositifs de l’enseigne ». Autre avantage pour l’enseigne : la meilleure connaissance des clients fréquentant les distributeurs et donc la possibilité d’adapter l’offre à leurs attentes.

Côté gamme, justement, le Snack bar connecté Picard propose une sélection de 17 produits : 11 à 12 plats individuels vendus entre 2,95  et 5,50  et 5 à 6 desserts différents disponibles à 2,50 . À côté des références « must-have » permanentes et identiques pour toutes les implantations, la gamme tourne toutes les quatre semaines environ, relayant les animations thématiques des magasins physiques.

Service compris !

Mis au point en collaboration avec l’espagnol Jofemar, Le distributeur peut contenir jusqu’à 150 produits grâce à ses 17 canaux. L’automate version Picard intègre des fonctionnalités spécifiques telles qu’un système de télémétrie très sophistiqué lui permettant d’envoyer des infos sur la température, le stock des produits, etc. mais aussi d’en recevoir. Picard peut ainsi gérer à distance le changement de tarifs ou l’affichage des écrans... et même anticiper le réapprovisionnement des machines assuré via un circuit dédié pour le moment. Un service clé en main très confortable pour les entreprises clientes. Et qui devrait en séduire rapidement de nouvelles. n C.D

">