Sur la P7, alors que les volumes chutent sensiblement sur le surgelé salé, les ventes de glaces grimpent en flèche sous l’effet des fortes chaleurs.

Le baromètre IRI - Le Monde du Surgelé présente un bilan des ventes de surgelés et glaces en circuits HM + SM + EDMP + PROXI + DRIVE arrêté cette fois au 31 juillet 2022. Le bilan de cette septième période est pour le moins contrasté. D’un côté sur le surgelé salé, le recul des volumes continue de s’accentuer, essentiellement sous l’effet de l’inflation qui gagne en intensité. En comparaison avec la période de juillet 2021, le salé affiche un chiffre d’affaires en léger recul de 3 %, mais avec des volumes se contractant de presque 15 % (- 13,5 % si on raisonne cette fois en nombre d’unités de vente). Sur les trois dernières périodes suivies, la baisse se ressent sur la quasi-totalité des catégories, avec un surgelé salé en repli de 5,3 % en CA, et presque 13 % en volume comme en nombre d’unités conso vendues. Cette fois sur un cumul annuel mobile, les volumes du surgelé salé reculent de 7,6 % et les UVC de 6,8 %. Cette tendance baissière qui s’affirme depuis le début d’année continue de grignoter les gains engendrés pendant les confinements.

Scénario complètement aux antipodes pour les glaces (soit l’essentiel du surgelé sucré), qui après un décollage en juin, continuent d’engranger une progression spectaculaire en juillet. La dynamique se ressent en premier lieu sur les formats individuels, dont les ventes grimpent de 40 % en valeur, en comparaison avec la P7 de l’année dernière, mais le vrac n’est pas en reste avec un CA progressant de plus de 25 %.

Les volumes du salé impactés par la hausse des prix

Ces résultats interviennent alors que le marché de l’alimentaire s’enfonce dans la morosité ambiante, sur fond de hausse des prix. Certains produits du grand Froid sont particulièrement touchés, en premier lieu la catégorie des viandes, catégorie la plus inflationniste sur les PGC. Un peu plus loin derrière, figurent les plats cuisinés, les produits de la mer et les légumes, dont les hausses de prix atteignent déjà une fourchette comprise entre 8 et 12 % ou s'en rapprochent. Autre élément impactant le marché du surgelé salé, les suites de l’affaire Buitoni qui continuent manifestement de peser lourd sur les ventes des pizzas, dont le CA chute pour la quatrième période consécutive, cette fois de 30 % (vs juillet 2021). Sur le cumul courant 2022 des ventes, la baisse du CA dépasse déjà les 15 %. On notera enfin que la part des produits à marque distributeur s’établit en CAM à 46 % tous produits confondus. Sur deux ans, cette part a perdu 2,1 points.

 

Les performances du Rayon Grand Froid P7 2022 (du 04 mai au 31 juillet)
Évolution des ventes des surgelés et des glaces tous circuits GSA (HM + SM + EDMP + DRIVE + PROXI)  

  Télécharger le baromètre en version PDF

LE RAYON GRAND FROID
Évolution ventes en valeur P7 juillet (vs P7 2021) Dernier trimestre à P7 Cumul annuel mobile

Total (surgelés + glaces)

14,5 %

6,2 %

- 1,7 %

Le surgelé sucré

35,6 %

22,8 %

7,4 %

Le surgelé salé

- 3,2 %

- 5,3 %

- 5,0 %

Évolution ventes en volume P7 juillet (vs P7 2021) Dernier trimestre à P7 Cumul annuel mobile

Total (surgelés + glaces)

0,5 %

-3,5 %

- 5,5 %

Le surgelé sucré

29,4 %

18,8 %

4,1 %

Le surgelé salé

- 14,4 %

- 12,8 %

- 7,6 %

Évolution ventes en unités P7 juillet (vs P7 2021) Dernier trimestre à P7 Cumul annuel mobile

Total (surgelés + glaces)

6,4 %

0,0 %

- 3,7 %

Le surgelé sucré

30,1 %

18,6 %

5,0 %

Le surgelé salé

- 13,5 %

- 12,7 %

- 6,8 %

 
LES MARQUES
Évolution ventes
en valeur
P7 juillet (vs P7 2021) Dernier trimestre à P7 Cumul annuel mobile

Marques nationales

16,3 %

7,3 %

- 0,3 %

MDD

11,7 %

4,6 %

- 3,3 %

PdM MDD

38,7

40,9

46,4

Evol. PdM MDD

- 0,9

- 0,6

- 0,8

LES SEGMENTS DE PRODUITS À LA LOUPE
Évolution ventes en valeur surgelés sucrés P7 juillet (vs P7 2021) Dernier trimestre à P7 Cumul annuel mobile

Glaces à partager

33,0 %

16,2 %

5,4 %

Glaces en vrac

25,6 %

15,2 %

0,6 %

Glaces individuelles

40,3 %

26,4 %

11,1 %

Glaces fin d’année

- 54,2 %

- 42,0 %

- 0,2 %

Desserts et pâtisseries
(Dont fruits)

6,5 %

4,0 %

1,1 %

Évolution ventes en valeur surgelés salés P7 juillet (vs P7 2021) Dernier trimestre à P7 Cumul annuel mobile

Poissons

- 1,6 %

- 0,2 %

- 6,8 %

Fruits de mer

- 3,4 %

- 11,1 %

- 12,5 %

Pizzas

- 29,6 %

- 34,8 %

- 15,3 %

Entrées

- 0,6 %

- 5,8 %

0 9 %

Légumes

- 12,7 %

- 11 0 %

- 7,1 %

Plats cuisinés

- 8,3 %

- 3,7 %

- 3,7 %

Sauces et herbes

10,4 %

1,9 %

6,8 %

Viandes

14,4 %

9,3 %

- 1,1 %

Pommes de terre

- 2,6 %

- 2,6 %

-2,3 %

 
LE POIDS DES CIRCUITS
Évolution ventes
en valeur
Poids circuit en 2021 Évol. CA vs 2020 Rappel Poids en 2020

Concept HYPER

34,4 %

- 4,1 %

34,7 %

Concept SUPER

30,6 %

- 4,1 %

31,0 %

DRIVE/E-commerce

10,1 %

+ 5,3%

9,3 %

EDMP

15,3 %

- 3,9 %

15,2 %

PROXI

9,6 %

- 4,4 %

9,8 %

  Télécharger le baromètre en version PDF

Rappel grille de lecture :

P7 juin : l’évolution sur la période en comparaison avec la période de l’année dernière (vs P7 2021).

Dernier trimestre : l’évolution sur les trois derniers mois en comparaison avec les trois mêmes périodes sur l’année dernière (Dernier trimestre à P7 2022).

Cumul annuel mobile (CAM) : l’évolution sur une année mobile arrêtée ici à la P7 2022.

">